Augustin Lettre 93 à Vincent

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/augustin/lettres/s002/l093.htm

LETTRE XCIII. (Année 408.)

 

La lettre qu’on va lire est restée célèbre dans l’histoire des controverses catholiques. C’est une réponse à un évêque de Cartenne (1), de la secte de Rogat, une des sectes du donatisme. Saint Augustin y démolit les doctrines des donatistes avec une nouvelle abondance de faits et d’idées et une vive et ingénieuse éloquence; il arrache aux sectaires l’autorité de saint Cyprien. Mais ce qui a surtout rendu fameuse cette lettre du grand évêque d’Hippone, c’est qu’il y expose comment il a été amené à changer de sentiment sur la conduite à tenir à l’égard des hérétiques. Il avait pensé qu’il ne fallait employer envers les dissidents que le raisonnement et la douceur; les réflexions et les observations de la plupart de ses collègues de l’épiscopat africain, de nombreux exemples, l’évidence des faits, une expérience journalière modifièrent profondément sa pensée. Toutefois cette conduite nouvelle ne l’empêcha pas de rester miséricordieux. Saint Augustin rappelle aux donatistes qu’ils ont été les premiers à solliciter l’intervention de la puissance temporelle et qu’ils l’ont sollicitée à leur profit contre les catholiques. Il est impossible de se rendre un compte exact de ces questions si on les juge à travers certaines idées actuelles, et si on ne se transporte pas aux entrailles mêmes de la société chrétienne au IVe et au Ve siècles.