Pour une conception dialogique de l’individu

Pour une conception dialogique de l’individu.Peer review

L’individu comme machine à poser et à résoudre des problèmes sociologiques.

François Dubet

lien : http://www.espacestemps.net/en/articles/pour-une-conception-dialogique-de-lrsquoindividu-en/#

Résumé : L’opposition de la société et de l’individu est un piège et un faux problème. D’ailleurs, la sociologie classique n’a cessé d’affirmer que l’individu et la société étaient les deux faces du même ensemble. Cette conception de l’emboîtement de l’individu dans la société s’est défaite laissant la place à trois grandes conceptions de l’individu : l’individu social, l’individu rationnel et l’individu éthique. La thèse défendue ici affirme que ces trois figures de l’individu coexistent et que c’est leur coexistence même qui définit le problème de l’individu : celui de l’articulation des logiques qui le portent. En fait le problème de l’individu est de même nature que celui du sociologue. C’est ce qui fait que la sociologie de l’individu doit être une sociologie générale et pas seulement une sociologie de la singularité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s